Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > A la une > Baton le Dæsitiate de Bosne : le héraut de la grande révolte illyrienne

Baton le Dæsitiate de Bosne : le héraut de la grande révolte illyrienne

vendredi 22 novembre 2019 par Zehra Sikias  |  3 Partagez sur FacebookTwittez cette information

Suite à l’installation des Slaves dans les Balkans, le terme Illyrie est tombé en désuétude et l’histoire des Illyriens dans l’oubli. Et pourtant, si l’héritage de cette époque antique de la Bosnie est modeste, l’histoire a retenu plusieurs épisodes importantes dont celle de la grande révolte illyrienne contre la puissante Empire romaine, l’une des plus vastes que cette empire ait connu. Cette révolte est également connue comme guerre de Baton, du nom de son illustre chef Baton le Dæsitiate, originaire de l’actuelle Bosnie et dont la stèle funéraire, retrouvée à Zupca près de Breza dans la Bosnie centrale, est conservée par les Franciscains dans la ville de Visoko.


Après quinze années de paix relative, en l’an 6 de notre ère, le peuple illyrien se révolte contre le pouvoir de Rome en raison de lourdes taxes et l’incompétence des magistrats romains pour gérer la province de l’Illyrie qui correspond à peu près à ce qui est actuellement la Slovénie, le Sud de la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Albanie et le Kosovo et qui comprend à l’époque des peuples de Dalmates et de Pannoniens.

L’insurrection commence notamment dans la région sud-orientale de l’Illyrie avec les Dæsitiates, un peuple illyrien issu d’une sous-tribu de Pannoniens qui vivait dans l’actuelle Bosnie-Herzégovine, notamment dans la partie centrale du pays et dans la vallée de la Lasva entre le IV siècle avant J.-C. et le début du II siècle de notre ère. Elle sera commandée par l’illustre chef Baton, un responsable politique et militaire de l’unité administrative et territoriale romaine Dæsitiates civitas, tombée en 33 av. J.-C. sous la domination romaine semi indépendante. Appartenant à la tribu des Daesitiates, Baton est né entre 40 et 30 ans avant J.-C. probablement au nord de la Bosnie.

Partie du secteur des Dæsitiates, la révolte se répand très vite sur l’ensemble du secteur dalmate et pannone. C’est le plus grand soulèvement que l’empire romaine ait affrontée depuis la guerre contre Hannibal. En l’an 6 de notre ère, pour écraser le soulèvement, l’empereur Auguste ordonne la mobilisation de nombreuses forces : 10 légions, plus de 24 unités auxiliaires, des alliés et des forces mercenaires... au total près de près de 200 000 soldats dont le commandement suprême a été confié au futur empereur Tibère.


JPEG - 158.4 ko
Grande révolte illyrienne

Baton tentera en vain de prendre Salone, la capitale de l’Illyrie située près de Split sur la côte de l’Adriatique, il sera vaincu par Marcus Valerius Messalla Messallinus, le gouverneur de l’Illyrie. Il se retire alors au nord afin d’unir ses forces avec un autre Baton, le chef des Breuces, un autre peuple illyrien sous-tribu de Pannoniens, qui est probablement à l’origine du nom de la ville de Brcko. Cette alliance est la première organisation qui unit les peuples et les tribus disparates de l’Illyrie et les deux Baton seront ses leaders.

Après deux années de guerre, à l’été de l’an 8, Baton des Breuces finit par se rendre avec ses forces à Tibère, le commandant en chef des Romains. Peu après, il sera capturé par Baton le Daesitiate et mis à mort.

L’année suivante, une nouvelle opération est lancée contre les Daesitiates par Tibère et Germanicus. Après de violents combats en septembre de l’an 9, seulement quelques jours avant l’illustre bataille de la forêt de Teutoburg, Baton et les Daesitiates se rendent à Tibère. Parce qu’il a mené la guerre de façon chevaleresque, Baton sera gracié par les Romains et passera le reste de sa vie dans la ville italienne de Ravenne.

C’est la victoire finale de Rome qui, à la mort de son père adoptif l’empereur Auguste, proclamera Tibère l’empereur du nom de Tiberius Iulius Cæsar Augustus.

PNG - 651 ko
Peuples illyriens

De Sarajevo à Zenica et Travnik, la population de Bosnie conserve de nos jours une part très importante du patrimoine génétique ethnique des Dæsitiates qu’on mentionne dans les nombreuses sources littéraires, des inscriptions et des ouvrages historiques des écrivains antiques.

Outre les Dæsitiates qui étaient installés en Bosnie centrale et les Breuces qui vivaient entre la Save et la Drava, d’autres tribus illyriens vivaient sur le territoire de l’actuelle Bosnie-Herzégovine tels que les Maezaei, installés principalement près des rivières Sana et Vrbas, les Dicione à l’ouest près de Livno et les Daorses, une tribu illyrienne hellénisée dont la cité de Daorson se trouve près de Stolac.

Vos réactions

  • Quels sont tes sources Zehra ?
    Tres intéressant
    Bises

    • c’est assez connu par les historiens mais on en parle peu.
      le livre référence pour l’histoire des Illyriens est « Ilirike » de Salmedin Mesihovic
      je ne crois pas qu’il soit traduit en français

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Passionnant !!!
    La cité de Daorson au dessus de Stolac que j’ai eu la chance de decouvrir grace a mes ami(e) s
    Locaux est superbe et meriterais certainement plud d’intérêt des archéologues internationaux
    Meconnue et impressionnante.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.