Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Dossiers > Sarajevo deux fois olympique > EYOF : Trêve olympique des divisions à Sarajevo

EYOF : Trêve olympique des divisions à Sarajevo

mercredi 29 mars 2017 par Zehra Sikias  |  3 Partagez sur FacebookTwittez cette information

En 1984, les Jeux olympiques de Sarajevo avait marqué une trêve dans la guerre froide entre les Etats-Unis et la Russie. Trente cinq ans après, dans un Sarajevo divisé et coupé en deux, l’EYOF 2019 pourrait marquer le même symbole pour les communautés serbe, bosniaque et croate. C’est effet, le premier projet commun présenté par les villes de Sarajevo et Sarajevo Est, administrés malgré leur proximité immédiate l’une par la Fédération, l’autre par la Republika Srpska.

JPEG - 90.5 ko
Jahorina

Sarajevo, une ville divisée. Lukavica, autrefois un petit faubourg à la périphérie de la capitale, est administrée depuis 1992 par la Republika Srpska et se nomme officiellement Sarajevo Est. Depuis vingt ans, aucun lien, ou presque, n’existe avec la capitale. Sarajevo Est s’organise comme une petite ville à part entière, avec sa gare, ses universités, son hôpital, sa marie et ses fêtes serbes et orthodoxe... Encore aujourd’hui, aucun transport public ne relie Sarajevo et Sarajevo Est.

Symboles de la divisions et du siège de Sarajevo, ces deux villes, qui depuis vingt deux ans vivent côte à côte tout en s’ignorant, affichent désormais leur fierté d’avoir réussi ensemble à porter un premier projet commun. Au delà de l’organisation d’un évènement sportif majeur, c’est un évènement politique de haute importance qui contribue à restaurer l’esprit olympique de Sarajevo et redonner l’espoir que la réconciliation et la coopération sont possibles après une guerre fratricide.

Vinko Radovanovic, le maire de Sarajevo Est qui vient de finir son mandat, l’EYOF voit dans cet évènement l’opportunité « de créer un climat positif en Bosnie-Herzégovine, de rapprocher des jeunes de toutes les régions du pays et de les faire travailler ensemble ».

JPEG - 210.4 ko
Sarajevo a proposé, dans un périmètre de 24 km², les compétitions dans 7 sports et 16 disciplines

Pour réussir l’organisation de l’EYOF, une compétition sportive très exigeante, Sarajevo doit se mettre au travail dès aujourd’hui, comme le confirme Sinisa Kisic du Comité Olympique de la Bosnie-Herzégovine.

A Sarajevo Est, Jahorina doit accueillir des disciplines alpines et du biathlon et Pale du patinage de vitesse tandis qu’à Sarajevo, Bjelasnica va organiser les compétitions du paralel slalom, Igman des disciplines nordiques et Skenderija du patinage artistique. Les cérémonies d’ouverture et de fermeture, quant à elles, auront lieu dans l’arène Zetra (Sarajevo) et à Sarajevo Est.

par Zehra Sikias

Vos réactions

  • ..les SERBES sont toujours et encore trop betes pour évoluer et comprendre que leur reve de GRANDE SERBIE , c’est fini.
    la capitale de la Bosnie c’est SARAJEVO.
    SARAJEVO EST n’existe que dans leur cerveau de criminel de guerre.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Ca ne sert à rien, ce n’est qu’une masquarade, qui durera le temps de préparer l’événement puis durant l’évènement. Un fois ces jeux finis, les infrastructures construites spécialement pour l’occasion resteront désespérément vides, et dès que Dodik braillera une nouvelle connerie du genre « Sarajevo c’est Téhéran » ou « notre problème avec les Bosniaques est le même que nos amis Israéliens ont avec les Palestiniens » ou une autre de ses élucubrations dont il a le secret, la majorité des Serbes lui emboîteront le pas en écho.

    J’ai mal à mon pays. Mais j’ai bien peur que nous n’y arrivions jamais. Putain de fachistes...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • From Ronan :
    Souhaitons dès maintenant un franc succès à cette heureuse initiative.
    Voilà du constructif !
    Vidimo se !

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualisé le 16/06/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH
Suivez-nous Flux RSS Abonnement newsletter Suivez nos tweets Suivez-nous sur Facebook

Agenda

Idées

Miss Bosnie d’Australie 1999

A la veille de l'élection présidentielle en France, j'ai envie de vous raconter l'histoire de deux publications issues de la diaspora bosnienne. Le premier est publié à Melbourne en 1999 et retrace l'historique de l'émigration de Bosnie-Herzégovine (...)