Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Interview-Portrait > Florence Hartmann : Srebrenica, la barbarie de la realpolitik (...)

Florence Hartmann : Srebrenica, la barbarie de la realpolitik occidentale

mardi 14 juillet 2015 par Zehra Sikias  |  2 Partagez sur FacebookTwittez cette information

INTERVIEW. Vingt ans après le génocide de Srebrenica, on continue d’enterrer les victimes et le travail sur la recherche et l’identification des victimes est loin d’être fini. La vérité sur Srebrenica, on la recherche aussi car les questions qui restent ouvertes sont encore nombreuses. Le nouveau livre de Florence Hartmann, « Le sang de la realpolitik - L’affaire Srebrenica » fait dans ce contexte d’importantes révélations sur cette tragédie et livre une toute nouvelle perspective historique sur les circonstances de la chute de Srebrenica. D’une longue et minutieuse enquête menée par cette ancienne journaliste du journal Le Monde, une vérité choc mais incontestable s’impose, nourrie de nombreuses citations puisées dans les archives diplomatiques déclassifiées : Londres, Paris et Washington ont été complices de l’abandon des enclaves, ils savaient tout mais n’avaient rien fait pour empêcher ce qui était en train d’arriver, le retour du génocide en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous

Actualisé le 27/03/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH
Suivez-nous Flux RSS Abonnement newsletter Suivez nos tweets Suivez-nous sur Facebook

Agenda

Idées

L’engagement de la société civile en Bosnie-Herzégovine

Ivar Petterson Selon l’interprétation officielle imposée par les puissances occidentales et l’ONU, la guerre qui a eu lieu en Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1995 serait une « guerre civile interethnique ». Or cette version a été diffusée (...)