Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Idées > Suada Tozo > Les dragons de Bosnie et d’ailleurs

Les dragons de Bosnie et d’ailleurs

samedi 30 janvier 2016 par Suada Tozo   Partagez sur FacebookTwittez cette information

JPEG - 78.5 ko
Suada Tozo

Mon père est gardien de but d’une équipe amateur classée dans je ne sais plus quelle division bosnienne. Presque chaque dimanche, maman nous emmène au stade, mon frère et moi, voir des matchs de foot. On s’installe sur les gradins disposés le long d’un côté du quadrilatère vert. Les autres côtés sont bordés de peupliers derrière lesquels se profilent des HLM. Le public, essentiellement masculin, est parsemé ça et là de quelques femmes, seules, ou accompagnées d’enfants. Notre landau est garé au pied des gradins. Les poussettes pliantes ne sont pas encore inventées.

Sur une vieille photo en noir et blanc, l’on peut voir une jolie jeune femme longiligne portant dans ses bras un bébé. A côté d’eux se tient une petite fille habillée d’un chemisier aux manches courtes, d’une jupe plissée, en socquettes blanches et chaussures vernies. Au loin on aperçoit des silhouettes de joueurs de foot et les contours d’un but.

C’est dans ce stade que j’ai entendu pour la première fois les termes footballistiques du type offside, foul, goal, goalman, adaptés et prononcés à la bosnienne ofsaïde, faoule, gol, golman, etc. J’ai vite compris la difficulté du rôle de l’arbitre car on entendait souvent le public protester contre ses décisions. Pourtant je n’ai jamais vu ou assisté à des bagarres entre les supporteurs, à un lancer de projectiles vers le terrain, les joueurs ou l’arbitre.

Je serre contre la poitrine un objet en forme de losange. A l’une de ses extrémités pendouille un long ruban en papier crêpe. Le tout est un cerf-volant qui se dit « zmaj » en bosnien et veut dire ’un dragon’. Par ailleurs, la forme de mon cerf-volant correspond tout à fait au tracé d’étoiles de la constellation également appelée ’dragon’.

Un dragon est un animal hybride, à la fois lézard, léopard, crocodile, serpent, chat, lion, rat, oiseau, chauve-souris - s’il a des ailes. Il peut avoir une, deux, trois, sept, ou cent têtes. Souvent celles-ci crachent du feu mais pas obligatoirement. Sur ses têtes il porte parfois des diadèmes. Quelquefois il peut avoir des cornes.

Dans le christianisme, le dragon est considéré comme l’incarnation du Mal, l’un des meilleurs amis du Satan. Saint Georges luttant contre le dragon évoque le combat perpétuel du bien contre le mal. En Orient il incarne le pouvoir, la force et l’autorité. Il peut habiter et se déplacer dans les airs, dans l’eau et sur terre. L’immortalité est souvent gardée par le dragon. En alchimie, le dragon est le symbole du mercure philosophal.

Je ne sais pas pourquoi les membres de l’équipe nationale de football de Bosnie-Herzégovine se font appeler les Dragons de Bosnie. Certains pensent que cela vient du surnom de Husein-Kapetan Gradašćević, un personnage historique qui s’était rebellé contre les Ottomans au début du 18e siècle, et qui se faisait appelé Dragon de Bosnie (Zmaj od Bosne).

Dans les légendes, le dragon garde un trésor ou une tour où est emprisonnée une princesse, un peu comme un gardien de but qui lui aussi doit protéger un espace ultra-précieux pour son équipe, sa famille en quelque sorte !


par Suada Tozo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualisé le 16/06/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH