Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Société > 1992-95 > Naser Oric, le commandant de Srebrenica : « Je regrette de ne pas avoir tué (...)

Naser Oric, le commandant de Srebrenica : « Je regrette de ne pas avoir tué le général Morillon »

mercredi 10 juillet 2013 par BH Info  |  2 Partagez sur FacebookTwittez cette information

Dans le livre « De Gazimestan à La Haye et de retour » d’Avdo Huseinovic, Naser Oric, ancien commandant en chef de l’Armée de Bosnie-Herzégovine à Srebrenica, pour la première fois depuis la chute de l’enclave protégée par l’ONU et le génocide commis sur la population masculine de cette petite ville, livre son témoignage sur les événements et révèle de nombreux détails du siège de Srebrenica. Il accuse notamment les officiers français d’avoir travaillé avec l’armée serbe.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous