Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Culture > Livres > Renéo Lukic : La Désintégration de la Yougoslavie et l’émergence de sept États (...)

Renéo Lukic : La Désintégration de la Yougoslavie et l’émergence de sept États successeurs (1986-2013)

mercredi 11 septembre 2019 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Le livre du professeur Renéo Lukic publié aux éditions Presses de l’Université Laval explique et analyse la disparition de la Yougoslavie et décrit de manière factuelle et exhaustive tous les épisodes et les causes qui ont entrainé cette fédération des républiques dans une guerre civile sanglante avant sa désintégration en sept États successeurs dont il raconte l’histoire et la situation politique actuelle. C’est un ouvrage essentiel pour comprendre l’histoire et les enjeux de pays issus de l’ex-Yougoslavie qu’on appelle aujourd’hui les Balkans occidentaux.

L’auteur conclut que la première cause de cette lente désintégration reste le projet politique de Slobodan Milosevic de remplacer la Yougoslavie par la Grande Serbie mais analyse également plusieurs autres facteurs ayant contribué à la chute : les failles structurelles de cet État multinational et l’influence du système international, en particulier la fin de la guerre froide.

Après une décennie de guerre, cinq au total, les sept États indépendants ont gardé, chacun, un équilibre fragile surtout la Bosnie-Herzégovine où il considère que la disparition de la Republika Srpska est nécessaire pour la stabilité du pays et de la région.

Pour assurer la sécurité militaire de la région, l’engagement des États-Unis est, estime-t-il, « irremplaçable et le rôle des États-Unis primordial, plus important encore qu’au lendemain de la Première Guerre mondiale lors de la création de nouveaux États en Europe centrale et orientales ».

Georges-Marie Chenu, ancien ambassadeur de France en Croatie : « Après la chute du Mur et la disparition de l’URSS, les pays communistes de l’Europe se tournèrent pacifiquement vers l’Occident. Sauf la Yougoslavie ! Pour expliquer cette exception, le professeur Renéo Lukic expose et décrit les causes, internes et externes, du drame des « Balkans occidentaux », leurs apparitions, leurs enchaînements et leurs interactions. Ce long travelling, conduit avec autorité et conviction, montre quel degré de complexité peut atteindre la « courte durée » en histoire. »

Dr Josip Glaurdic, chercheur au Department of Politics and International Studies, au Clare College, Université de Cambridge, Grande-Bretagne : « Au fil des ans, le professeur Lukic a toujours réussi à faire rimer son expertise concernant cette région du monde avec ses compétences d’historien et de politicologue afin de produire une série d’oeuvres qui restent inégalées du point de vue de leur contribution à notre compréhension de l’ancienne Yougoslavie. Le présent ouvrage représente une synthèse de l’engagement scientifique du professeur Lukic par rapport à la région, et il constituera une lecture essentielle pour tous ceux qui se demandent pourquoi la Yougoslavie s’est effondrée, pourquoi elle s’est effondrée si violemment, et comment ses nations constitutives ont poursuivi leur chemin après la fin des violences ».

Maurice Vaïsse, professeur émérite de relations internationales à Sciences po Paris : « Chaque fois que je me pose des questions sur les guerres de Yougoslavie, je me réfère à l’ouvrage de Renéo Lukic, car je sais que, sur le plan factuel et sur celui de l’analyse, il m’apporte une réponse précise et documentée. »

Paul Garde, professeur émérite, Université de Provence, Aix-en-Provence : « Avant le livre de Renéo Lukic, on ne pouvait trouver dans aucune langue un ouvrage embrassant aussi largement toute l’histoire des crises yougoslaves sur l’ensemble de leur durée, et centré aussi résolument sur la recherche rigoureuse et impartiale de la causalité politique. »

Sabrina P. Ramet, professeure de science politique à l’Université NTNU, Trondheim, Norvège«  : "Renéo Lukic, observateur de longue date de la région des Balkans occidentaux, est l’un des meilleurs spécialistes en la matière. Son érudition est toujours de premier ordre, son jugement est fiable, son attention à l’exactitude des faits établit une norme pour ce domaine de recherche. Tous ceux qui s’intéressent à ce qui s’est passé dans le pays que l’on appela jadis la Yougoslavie socialiste depuis la mort de Tito en 1980 et jusqu’à nos jours ne peuvent sûrement pas faire mieux que de se référer à cet ouvrage. »


Renéo Lukic est professeur titulaire de relations internationales au Département d’histoire de l’Université Laval (Québec, Canada). Il a été professeur invité à l’Institut d’études politiques de Paris, à l’Université de Virginie et à l’Université d’Emory aux États-Unis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.