Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Justice > TPIY > TPIY | Brammertz dénonce devant l’ONU le déni des crimes de guerre en (...)

TPIY | Brammertz dénonce devant l’ONU le déni des crimes de guerre en Bosnie

jeudi 15 juin 2017 par BH Info  |  1 Partagez sur FacebookTwittez cette information

Serge Brammertz, le procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a dénoncé devant l’ONU des « provocations inacceptables » des nationalistes serbes et croates de Bosnie-Herzégovine et a fait part de la profonde inquiétude de son Bureau devant le phénomène persistant et généralisé de déni des crimes et de refus d’accepter les faits qui ont été établis par le TPIY.

JPEG - 39.2 ko
Serge Brammertz

Le procureur s’est notamment attaqué à la récente décision du président de la Republika Srpska, Milorad Dodik d’interdire les manuels scolaires qui mentionnent le génocide de Srebrenica et le siège de Sarajevo. « Ces faits sont enseignés dans les salles de classe à travers le monde, mais pas dans le pays où les crimes ont été commis ».

Jeudi, un chanteur croate dont les spectacles ont été interdits dans plusieurs pays, Marko Perkovic Thompson, donnera un concert de soutien à Mostar pour les Croates de Bosnie inculpés de crimes de guerre.

« Ces provocations inacceptables, les dernières d’une très longue liste, sont une insulte aux victimes, à ce Conseil et à tous ceux qui croient en la justice », a déclaré Serge Brammertz. « Le message du déni et du révisionnisme est fort et clair : nous reconnaissons nos victimes, mais pas les vôtres. Ceux qui sont pour vous des criminels de guerre sont pour nous des héros », a-t-il ajouté.

Le Procureur a appelé à porter sans délai la plus vive attention à ce problème : « Lorsque des dirigeants irresponsables assoient leur pouvoir sur la division, la discrimination et la haine, le conflit et les atrocités peuvent prendre le dessus. C’était vrai il y a vingt ans, quand le génocide et le nettoyage ethnique ont commencé, et c’est toujours vrai aujourd’hui. Le TPIR ayant fermé ses portes et le TPIY étant sur le point de fermer les siennes, il est maintenant plus important que jamais de s’attaquer à ce problème. Pour assurer un avenir pacifique, il faut partager une vision commune du passé récent. »

Le TPIY achèvera sa mission d’ici la fin de l’année.

Vos réactions

  • Dobar dan.
    Rien de très nouveau sous le soleil des Balkans. De la part de Dodik, côté serbe ou de Marko Perkovic Thompson côté croate.
    Les ultras sont toujours là malheureusement et les dangers qu’ils véhiculent avec leurs discours également.
    Certaines autorités supérieures peuvent être susceptibles de les utiliser de nouveau pour mettre « le feu aux poudres » selon des dessins non avouables. Regardons du côté de l’Otan, des grandes puissances occidentales et de la Russie pour lire entre les lignes !
    Dovidjenja ;
    Ronan.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.